Le Séminaire

Une réalité précieuse

Attenant au Couvent nous trouvons le Séminaire mineur qui a été bâti en 1950 selon la volonté du Père Provincial de ce temps-là, le Père Anastasio du Très Saint Rosaire (Ballestrero), ensuite Archevêque de Bari et de Turin et aussi Cardinal. Il a été inauguré de façon solennelle en 1951. On peut y accéder en traversant la pépinière de plantes grasses et l’un de couloirs à l’intérieur.

Le Séminaire, source principale des vocations du Carmel de la Ligurie, recueille les garçons du collège et du Lycée qui, dans une ambiance familière, sont aidés à découvrir leur vocation, en recevant une formation humaine et chrétienne. Une collaboration étroite entre les éducateurs et les parents assure aux Séminaristes un lieu tranquille, sain, à la forte empreinte chrétienne ; Ils peuvent ainsi penser sérieusement et avec sérénité à leur futur, connaître la vie du Carmel et se disposer, au cas où se manifestent signes véritables et durables, à devenir des religieux, prêtres, missionnaires. Dans l’ensemble du Séminaire on trouve aussi des terrains de sport et une vaste salle polyvalente. Il s’agit d’espaces destinés aux séminaristes, toutefois il est possible, après accord, en bénéficier pour les groupes.

Un lieu à visiter

seminario-0
seminario-1
seminario-2
seminario-3
seminario-4
seminario-5
seminario-6
seminario-7
seminario-8
seminario-9
seminario-10

Les pèlerins et les visiteurs ont la possibilité de s’attarder avant tout dans la chapelle dédiée à Jésus Adolescent. Ici ils sont accueillis tout de suite par une belle statue de l’Enfant Jésus, placée sur une colonne et encadrée d’une vif vitrail moderne. Deux jolis vitraux, qui représentent S, Thérèse de Jésus et la Vierge du Carmel, illuminent respectivement l’ambon et le tabernacle: ce dernier, imposant, c’est une œuvre artistique du dix-neuvième siècle de grande valeur, en bois gravé et en or. L’autel simple est réalisé en marbre orné par l’image de l’Agneau couché sur le livre avec les sept sceaux. L’abside avec les sièges est décorée en mosaïque dorée et au milieu, dans une niche, elle garde la très belle statue en marbre blanc de Guido Galletti, qui représente S, Joseph et Jésus Adolescent: avec grande douceur, le père montre la route au jeune Jésus qui le fixe dans les yeux.

En poursuivant le parcours à travers le couloir on arrive sur la grande terrasse où se trouvent encore de plantes grasses, mais surtout la vue s’ouvre sur une vaste partie du Golfe de la Ligurie.

 

 

Les initiatives

Pour être mis au jour et suivre toutes les initiatives des séminaristes:

La colline et la tour des sarrasins »